• se développe en réaction au grandiose du baroque. Forme d’art légère et joyeuse
  • d’abord en décors intérieurs. Terme dérivé du mot “rocailles”, scènes de décordes murs et plafonds
  • principaux représentants : Tiepolo, Fragonard, Watteau, Boucher
  • oeuvres colorées à connotations érotiques
  • attention particulière aux textures