fidelité, Lierre

Chactas en méditation sur la tombe d’Atala 

LITTERATURE – D’après l’oeuvre de Chateaubriand, Chactas, accablé et pensif est assis sur un rocher sur lequel grimpe un lierre, symbole de fidélité et d’amour éternel.

@ Francisque DURET, Chactas en méditation sur le tombe d’Atala, 1836, Montreal, Musée des Beaux-Arts


Statue en bronze en version réduite postérieure à 1848. La version de 135cm se trouve au musée des Beaux-Arts de Lyon

  • Duret met en scène le personnage de l’oeuvre de Chateaubriand “Atala ou Les Amours de deux sauvages dans le désert” (1801)

Chactas, fils adoptif d’un chrétien, est fait prisonnier et est sauvé par une jeune indienne, Atala, élevée dans la foi chrétienne. Ils tombent éperdument amoureux mais Atala avait promis à sa mère devant Dieu de rester vierge. Afin de le pas succomber à la tentation et malgré son amour, elle s’empoisonne. Alors qu’elle se meurt dans ses bras, elle demande à Chactas de se convertir.

  • Le héros incarne ici le sauvage sur le chemin de la redemption, image qui caractérise l’univers romantique et chrétien de Chateaubriand et de l’époque post-révolutionnaire.
  • L’oeuvre peut également être rapporchée de la “Mélancolie” de Dürer
  • Le récit de Chateaubriand inspire également l'”Atala au tombeau” de Girodet

Related posts