Introduction

Art & Histoire belge 

Paléolithique en Belgique

Paléolithique en Belgique

# 800.000 BC - 5.200 BC
  • plus ancienne occupation, vers 800.000 BC. Outil en silex de Hallembaye (Montagne-Saint-Pierre)
  • entre 250.000 et 35.000 occupation par Neandertal (Engis, Spy)
  • à partir de 30.000 Sapiens remplace Neandertal
-800000

Néolithique en Belgique

Néolithique en Belgique

entre 5.000 BC - 1.750 BC

• Atteint la Belgique entre 5200 et 4900, Cardiaux migrant du Sud, Rubanés migrant de l’Est
• Spienne, mines de Silex

-5000

Belgique celtique

Belgique celtique

# 800 BC - 57 BC

• Occupation par des population d’origine celtique à partir de 800 BC
• 
ill. Torque en or, Ier BC, Frasnes-lez-Buissenal, exp. New York, Metropolitan Museum of Art

-800

Belgique Gallo-romaine

Belgique Gallo-romaine

# 54 BC - 300 AD

• Gaule Belgique, Province romaine de Gallia Belgica, l’une des 4 provinces de Gaule créée par Auguste (avec aquitaine, lyonnaise et narbonnaise). Belgique, Aquitaine et Lyonnaise sont réunies dans une assemblée commune, le Sanctuaire des trois gaules à Lyon
• En 84 création de la Germanie Inférieure
297, sous Dioclétien, divisée en 3 provinces, Belgique première (Trèves) Belgique Seconde (Reims), Séquanaise (Besançon)

-54

Invasion des Francs

Invasion des Francs

# 300 - 500
  • Dès le IIIe siècle la pression se fait plus forte sur la frontière de l’Est. Attirés par les terres fertiles, des Germains franchissent le Rhin et s’engagent à protéger les frontières. Ils rejoignent les légions et forment une grande partie des troupes romaines
  • Une première ligue de peuples germaniques se fonde au IIIe pour résister aux peuples germains voisins, conquérir de nouveaux territoires et tenter de franchir les limes. Elle apparait sous le nom d’Alamans dans les textes romains.
  • Une autre ligue se forme plus au nord, le long du Rhin, la ligue franque, d’abord constituée des peuples Chamaves, Chattuaires, Bructères et Saliens, la ligue comprend aussi les Tongres déjà installés en Belgique, auxquels contribuent les Sicambres. Ensuite rejoint par d’autres.
  • IVe plusieurs invasions repoussées par l’armée romaine, mais de nombreux francs sont intégrés à l’armée romaine
  • Ve. Sous la pression des Huns, Vandales, Wisigoths et Burgondes migrent vers l’ouest. Hivers 405 et 406, Thin gelé permet la traversée facile du fleuve
  • Francs Saliens (au Nord) défendent la province de Germanie sup. se rallient à l’usurpateur Constantin III. Se regroupent en un royaume, gouvernés par Clodion le Chevelu (420-450). S’emparent de Tournai, sont battus par Aedius qui leur accorde néanmoins un foedus (cité alliée) autour de Tournai
    Francs Rhénans occupent la rive gauche du Rhin dans la région de Cologne, Trèves, Mayence. 496 écrasent les Alamans avec l’aide de Clovis qu’ils reconnaissent comme roi en 508
300

Mérovée

Mérovée

# 415 - 457

Roi des Francs
• Aurait régné de 448 à 457.
• A donné son nom à la dynastique mérovingienne
• Existence non attestée, pourrait-être légendaire
• Aurait commandé les francs lors de bataille des Champs Catalauniques contre Attila en 451

415

Childéric Ier

Childéric Ier

# 436 - 481

Roi des Francs
• A régné de 457 à 481
• 1er roi attesté de la dynastique mérovingienne
• La légende en fait le fils de Mérovée
• Vers 460 il épouse Basine, princesse de Thuringe. Clovis naît de ce mariage en 466
• Son tombeau à Tournai fur découvert en 1653. Il contenait de nombreux bijoux dont les 300 abeilles en or

436

abeilles de Childeric

abeilles de Childeric

# 481

HISTOIRE de FRANCE – 300 abeilles en or furent retrouvées dans la tombe du roi mérovingien Childéric Ier

  • Childéric Ier, roi des Francs de 457 à 481, père de Clovis
  • Le trésor de nombreuses pièces d’or cloisonné fut retrouvé dans sa tombe au XVIIème siècle dont 300 abeilles (ou cigales?) qui ornaient son manteau. La majorité du trésor fur volé en 1831 pour être fondu. On ne retrouva que 2 abeilles jetées dans la Seine.
  • Napoléon Bonaparte reprit l’image de l’abeille comme emblème de la royauté à la place de la fleur de Lys

 

481

Waltrude de Mons

Waltrude de Mons

# 612 - 688
  • Waltrude ou Walteltrude ou Waudru, Sainte patrone de Mons
  • Née en 612, dans une famille haute aristocratie franque, son père, Walbert, maire du Palais de Clotaire II (584-629). Sœur de Aldegonde de Maubeuge
  • Epouse Madelgaire, comte de Hainaut, dont elle a 4 enfants
  • Après l’éducation de leurs enfants, Madelgaire se retire à l’abbaye d’Haumont et Waldeltrude fonde un oratoire autour duquel se développera la ville de Mons
  • Canonisée en 1039
612

Gertrude de Nivelles

Gertrude de Nivelles

# 626 - 659

• fille de Pépin de Landen (maire du palais de Dagobert Ier)  et de Itte Idoberge. A la mort de Pépin, sa mère transforme le château familial en monastère dont elle devient abbesse. Gertude le succède peu après. Elle se lie d’amitié avec les moines irlandais Saint Feuillien et Saint Ultan qui l’aident dans l’étude des écritures.
• A partir de Nivelles, son culte s’étend dans le Brabant, les Pays-Bas et toute l’Europe, elle devient sainte patronne des voyageurs. Une légende rapporte qu’elle protégea des moines irlandais partis en mer qui firent disparaître un monstre marin en l’invoquant. De cette même légende, elle est invoquée plus tard pour protéger des rats et des souris avec lesquelles elle est souvent représentée dans l’iconographie. Elle est aussi associée au chat qu’elle protège. 

626

Gudule de Bruxelles

Gudule de Bruxelles

# 646 - 714

• Selon l’hagiographie, fille du duc Lotharingien Witger et de Sainte Amalberge de Maubeuge, passe sa jeunesse auprès de Gertude de Nivelles, sa marraine. A la mort de celle-ci, retourne dans son château de Moorsel. Chaque jour elle se rend à Eglise du Saint-Sauveur pour prier mais le diable en chemin éteint systématiquement sa lanterne pour qu’elle s’égare. Et un ange lui est envoyé pour la rallumer.
• En 1047, ses reliques sont transférées dans l’Eglise Saint-Michel qui deviendra la cathédrale Saint-Michel-et-Gudule 
• illustration: gravure du livre d’heure Van Reynegom, XVe

646

Charlemagne

Charlemagne

# 742 - 814

Roi des Francs, sacré empereur d’Occident
• Fils de Pépin le Bref
• Roi des Francs à partir de 768
• Nombreuses campagnes militaires lui permettent d’agrandir son royaume, contre les Saxons, les Lombards, les musulmans du sud de l’Espagne
• Sacré Empereur d’Occident à Rome en 800 par le pape Léon III, titre qui n’avait plus été attribué depuis la chute de Rome
• Réformateur, développe la culture, protège les arts et les lettres
• Dans la tradition successorale germanique, prévoit de son vivant le partage de son empire entre ses 3 fils.
• Décède en 814 à Aix-La Chapelle

742

Lothaire Ier

Lothaire Ier

# 795 - 855

• fils de Louis Ier dit le Pieux, petit fils de Charlemagne
• Roi d’Italie et de Lotharingie (843 à 855)
• Après sa mort, ses oncles se disputent le royaume. Plusieurs morcellements et réunifications, oscillations entre influences françaises et germaniques.

795

Traité de Verdun

Traité de Verdun

# 843

Le traité de Verdun divise l’empire de Charlemagne entre ses 3 petits-fils survivants 
• Charles le Chauve hérite de la Francie Occidentale, Louis II de Germanie de la Francie Orientale, Lothaire hérite de la partie centrale qui deviendra Lotharingie
• Frontière suivant le cours de l’Escaut: à l’Ouest, sous influence française; à l’Est influence de la Lotharingie germanique

843

Royaume de Lotharingie

Royaume de Lotharingie

# 855 - 959

• Constitué en 855 à la mort de Lothaire Ier, partage de la Francie Médiane entre ses trois fils
• Lothaire II reçoit la Francie Médiane, de l’Escaut au Rhin, de la mer du Nord au Jura
• 911 rattaché au royaume de France de Charles le Simple. Devient le duché de Lotharingie
• 959 la Lotharingie est scindée en 2 duchés: Haute Lotharingie, duc Frédéric, future Lorraine et Basse-Lotharingie, entre Escaut et Rhin au duc Godefroid. Comtés et seigneuries quasi indépendants se développent, Brabant, Limbourg, Luxembourg, Hainaut, Namur et principauté de Liège

855

Mathilde de Flandres

Mathilde de Flandres

Reine d'Angleterre
  • Fille de Baudouin V, comte de Flandres
  • 1050, elle épouse Guillaume, duc de Normandie, à Rouen, capitale du duché
  • Elle règne sur le duché pendant la conquête de l’Angleterre par Guillaume
  • 1068 couronnée reine d’Angleterre à Westminster
  • Crée et soutien de nombreuses abbayes
  • La tapisserie de Bayeux, aussi appelée Tapisserie de la reine Mathilde lui a été autrefois attribuée
1051

Godefroy de Bouillon

Godefroy de Bouillon

duc de Basse-Lotharingie
  • Neveu de Godefroid le bossu (1058-1100) duc de Basse-Lotharingie de 1089 à 1096.
  • Nait en 1058. Education à la chevalerie par son oncle Godefroid le Bossu au château de Bouillon
  • A la mort de son oncle, l’empereur de Germanie lui refuse le titre de Basse-Lotharingie. Il défend Henri IV dans la querelle des investitures qui l’oppose au pape Grégoire VII. Suite à ce soutien, il est finalement reconnu comme duc de Basse-Lotharingie
  • 1095 le nouveau pape Urbain II appelle à la croisade pour libérer Jérusalem. Godefroid répond à l’appel et pour financer le voyage hypothèque le château de Bouillon au Prince-Évêque de Liège
  • Départ pour la croisade en 1096
  • 1099 prise de Jérusalem. La couronne de roi de Jérusalem lui est proposée mais il refuse, préférant prendre le titre d’Avoué du Saint-Sépulcre
  • Il meurt en 1100 au retour d’une expédition contre le sultan de Damas. Son frère cadet Baudoin de Boulogne lui succède
1058

Hadewijch d’Anvers

Hadewijch d’Anvers

# v. 1200 - 1260
  • Béguine, poétesse mystique du Brabant
  • Ecrits abondants datant d’environ 1240, écrits en prose, poèmes, correspondance
  • Peu de choses connues sur sa vie, sans doutes d’un milieu privilégié du Brabant
  • Adepte de l’Imitation du Christ, dans la pauvreté
  • Mysticisme non intellectuel mais plus affectif, se réalisant à travers la “Minne” amour de dieu et de son prochain, transposition religieuse de l’amour courtois
1200

Heilwige Bloemart, dite Bloemardine

Heilwige Bloemart, dite Bloemardine

# 1270 - 1335
  • Béguine de bruxelles, adepte du Libre-Esprit dans la lignée de Hadewijch d’Anvers et Marguerite Porere
  • Fille de Wihelmus Bloemart, membre des Lignages de Bruxelles et bourgmestre en 1282
  • Protégée par sa famille mais aurait fait l’objet de virulentes critiques de son contemporain Jan van Ruusbroeck, chapelain de Sainte Gudule
  • Le conflit est rapporté pat Henricus Pomerius au XVème siècle qui a fait de Jan van Ruusbroeck le fervent défenseur la vrai foi contre l’hérésie des Béguines. Cette version est à l’origine de la statue de Sainte Gudule ou l’on voit van Ruusbroeck écraser la tête de Bloemardine.
  • Dans les années 70, Bloemardine a été proclamée la première féministe de Bruxelles par un mouvement de femmes bruxelloises
1270

Philippe Le Hardi

Philippe Le Hardi

# 1342 - 1404
  • 1342 – Philippe II de Bourgogne nait à Pontoise. 4ème et dernier fils de Jean II le Bon, roi de France et Bonne de Luxembourg
  • 1356 – Doit son surnom de Hardi à la bravoure dont il a fait preuve à la bataille de Poitiers (défaite française de la Guerre de Cent ans, 1356)
  • 1363 – A sa majorité, reçoit le duché de Bourgogne
  • 1369 – Epouse Marguerite III de Flandres à Saint-Bavon à Gand. Devient maître des comtés de Flandres, Artois, Rethel et Nevers
  • 1370, prend les titres de « duc de Bourgogne, comte de Flandre et d’Artois, comte palatin de Bourgogne, comte de Nevers, de Rethel, d’Étampes, de Gien, de Charolais, seigneur de Salins et de Malines »
  • Amateur d’art et d’architecture, mécène mais aussi homme politique prudent et avisé.  Jette les bases de l’Etat Bourguignon qui se dressera en rival du Royaume de France
  • Pratique une politique matrimoniale active pour les enfants qu’il a avec avec Marguerite de Male
  • 1404 – se rend à Bruxelles pour recevoir le gouvernement du duché de Brabant. Y tombe malade (sans doutes grippe infectieuse) et meurt à Hal sur la route de retour en Flandres le 24 avril
1342

Marguerite de Flandres

Marguerite de Flandres

# 1350 - 1405
  • Née en 1350, seule héritière de Louis de Male (Louis II de Flandres)
  • Épouse Philippe de Rouvres en 1357 (elle a 7 ans) mais il meurt 4 ans plus tard.
  • Dans la crainte de la voir unit à la couronne d’Angleterre, Charles V (roi de France) la propose à son jeune frère Philippe le Hardi Duc de Bourgogne. En échange de ce mariage, la Flandres récupère aussi les territoires de Lille, Douai et Orchies
  • 1384, à la mort de son père Marguerite et son époux héritent de la Bourgogne, l’Artois, la Flandres, Rethele et Nevers
  • A sa mort et celle de sa tante Jeanne de Brabant, son cadet Antoine de Brabant hérite du Brabant et du Limbourg. Son aîné Jean Ier dit Sans Peur, hérite de la Bourgogne et de la Flandres
1350

Marguerite de Bavière

Marguerite de Bavière

# 1363 - 1424
  • Née en 1363, fille d’Albert Ier de Hainaut, duc de Bavière, comte de Hainaut
  • Soeur de Guillaume IV de Hainaut qui épousera Marguerite de Bourgogne
  • 1385 – épouse Jean Sans Peur à Cambrai. Ont ensemble, 7 filles et 1 seul fils, Philippe le Bon
1363

Claus Sluter

Claus Sluter

Sculpteur
  • Naît à Haarlem, vers 1355
  • Formé à Bruxelles, y est enregistré comme tailleur de pierres en 1379
  • 1383 attaché à la cour de Philippe le Hardi
  • 1385 s’installe à Dijon ou il fait partie de l’équipe de Champmol
  • Son atelier est essentiellement constitué de sculpteurs originaires de Bruxelles et des Flandres
  • 1399 il tombe malade et en 1404 se retire à ‘abbaye Saint-Etienne de Dijon ou il meurt en 1406
  • Son neveu et héritier Claus de Werve reprend et continue son œuvre
  • Son œuvre est caractérisée par l’expressivité nouvelle de ses personnages, physionomie traitée de manière naturaliste
1355

Marguerite de Bourgogne

Marguerite de Bourgogne

# 1374 - 1441
  • née en 1374, fille de Marguerite de Flandres et fre Philippe le Hardi
  • 1385 mariée le même jour que son frère Jeans sans Peur, à Guillaume IV de Hainaut
  • Ont une fille et héritière, Jacqueline de Hainaut
  • Guillaume aussi comte de Hollande y passe la majorité de son temps, Marguerite exerce l’autorité en Hainaut. Fortement impliquée dans la vie politique
1374

Jean Sans Peur

Jean Sans Peur

# 1371 - 1419
  • Jean Ier de Bourgogne, dit Jean Sans Peur, né en 1371 à Dijon. Fils ainé de Philippe le Hardi et Marguerite de Flandres
  • 1385 épouse Marguerite de Bavière, fille d’Albert Ier de Hainaut. En même temps sa sœur Marguerite de Bourgogne épouse le fils d’Albert Ier, Guillaume d’Ostrevant
  • 1404 succède à son père comme Duc de Bourgogne. L’année suivant, à la mort de sa mère Marguerite de Flandres, il hérite des titres de comte de Flandres et d’Artois
  • Conflit avec la France: à la mort de Philippe le Hardi, Louis Ier d’Orleans, le frère du roi de France Charles VI (le roi fou) veut prendre le pouvoir. A l’instigation de Jean sans Peur, Louis Ier est assassiné en 1407, ce qui ouvre les hostilités entre Bourguignons et Armagnacs (parti du fils de Louis d’Orleans Charles qui a épousé la fille de Bernard d’Armagnac). Les Anglais profitent de la situation pour soutenir ponctuellement les 2 partis.
  • 1413 – Jean sans Peur soutient la révolte des Cabochiens qui entrainera des massacres à Paris
  • 1415 – Bataille d’Azincourt. Jean sans peur n’intervient pas et laisse Henri V et les Anglais défaire l’armée française
  • 1418 – Paris est aux mains de jean sans Peur et négocie avec les anglais. Mais ses finances sont au plus bas et il tente de négocier une paix favorable avec le Dauphin Charles
  • 1419 – Lors de l’entrevue avec le Dauphin il est assassiné par les hommes de main des Armagnacs
1371

Robert CAMPIN

Robert CAMPIN

# 1378 - 1444
  • 1378 – Né à Valencienne en Comté de Hainaut. Formation à Dijon
  • Nommé en tant que peintre à Tournai, attesté comme propriétaire ce qui atteste sa réussite
  • 1418-1432 Chef d’atelier à Tournai. A Roger vander Weyden comme élève
  • Soutien les pro-français contre les pro-bourguignons. Plusieurs condamnations en justice
  • Exerce plusieurs fonctions publiques, dans la magistrature, guilde des orfèvres et peintres…
  • 1423 – condamné pour sa participation dans une révolte d’artisans
  • 1432 – condamné pour sa liaison extraconjugale, banni de Tournai mais réhabilité contre amende par Marguerite de Bourgogne.
  • Probablement aussi connu comme le Maître de Flemalle
1378

Philippe le Bon

Philippe le Bon

# 1396 - 1467
  • Né à Dijon en 1396, fils unique de Jean sans Peur et Marguerite de Bavière. Passe sa jeunesse à Gand
  • 1409 marié à Michelle de France, sa cousine, fille de Charles VI et Isabeau de Bavière. Eurent 1 fille qui mourut en bas âge
  • 1419 son père est assassiné, il devient duc de Bourgogne. Il maintient l’alliance avec les anglais pour venger le meurtre de son père
  • 1420 Traité de Troyes entre Philippe le Bon, Henri V d’Angleterre et Charles VI, contre le Dauphin de France Charles VII. Ils déclarent ce dernier illégitime car serait né d’une liaison entre sa mère Isabeau et Louis d’Orléans, frère de Charles VI. Henri V épouse Catherine de Valois, fille légitime de Charles VI et devient héritier de la couronne de France
  • 1422 décès de Michelle, il se remarie en 1424 avec Bonne d’Artois, mais elle meurt également 1 ans plus tard et ne laissera pas d’héritier
  • 1428 les Anglais mettent le siège devant Orléans qui est libéré par Jeanne d’Arc. Charles VII est sacré roi à Reims
  • 1430, les troupes bourguignonnes assiègent Compiègne que Jeanne tente de libéré, elle est faite prisonnière et Philippe le Bon la livre aux Anglais
  • La même année, Philippe épouse Isabelle du Portugal, fille de Jean Ier du Portugal et Philippa de Lancastre. Il crée l’ordre de la Toison d’Or lors des cérémonies de ce mariage.
  • 1434 négociations d’Arras, menées par Nicolas Rolin pour établir la paix entre France et Angleterre. Mais l’Angleterre quitte les négociations. Charles VII fait amende honorable pour le meurtre de Jean Sans Peur et conclut la paix avec le Duc de Bourgogne, rompant également tout lien de vassalité avec lui. Philippe aide les français à reprendre Paris et se retire de la guerre pour administrer ses états
  • 1439 Paix de Gravelines avec Henri VI d’Angleterre qui permet la reprise du commerce entre la Flandres et l’Angleterre
  • 1467 meurt à Bruges, il a 71 ans
1396

Jan Van Eyck

Jan Van Eyck

# 1390 - 1441
  • Né vers 1390 (sans doutes) à Maaseik, dans la principauté de Liège. Ses frères Hubert et Lambert, peintres également
  • 1422-23 – Employé à la cour fr Jean de Bavière, Prince-évêque de Liège, comte de Hollande et de Zeelande, qui devient son protecteur
  • 1425 – A la mort de jean de Bavière, rejoint Bruges et devient peintre de cour et valet de chambre du Duc de Bourgogne Philippe le Bon. Déménage à Lille à la résidence du Duc.
  • 1426 – Voyage secret pour le Duc, sans doutes en terre Sainte. Plusieurs missions diplomatiques pendant les années suivantes, notamment au Portugal pour négocier le mariage du Duc avec Isabelle du Portugal fille du roi Jean Ier du Portugal.
  • 1432 – Termine l’Agneau Mystique entamé par son frère Hubert. Entre 1432 et 1435 réalise ses commandes  privées les plus célèbres
  • 1433 – Se marie avec “Demoiselle Marguerite” dont il peint le portrait en 1439
  • 1435 – Participe à la négociation du traité d’Arras
  • 1441 – Meurt à Bruges
1390

Jacqueline de Bavière

Jacqueline de Bavière

# 1415 - 1436

aussi Jacqueline de Hainaut

  • Fille de Marguerite de Bourgogne (fille de Philippe le Hardi, sœur de Jean sans Peur) et de Guillaume II de Bavière (Guillaume d’Ostrevant, IV de Hainaut), comte de Hainaut, Hollande, Zeelande, Frise
  • 1415 épouse le dauphin de France, Jean de Touraine (fils de Isabeau de Bavière & Charles VI). Mais celui-ci meurt en 1417 (empoisonné?)
  • 1417 – La même année, son père meurt, elle hérite de ses titres
  • 1418 elle épouse son cousin Jean IV de Brabant (fil d’Antoine de Brabant un autre frère de Jean Sans Peur). Mais le mariage ne lui convient pas, elle tente de le faire annuler sans succès. Elle se remarie avec Humphrey de Gloucester, frère du Duc de Bedfort mais le mariage n’est pas reconnu
  • 1427 décès de Jean de Brabant, Philippe le Bon se déclare héritier de Jacqueline et obtient en 1428 le traité de Delft dans lequel elle le reconnait comme hériter si elle n’a pas de descendance
  • 1433 elle cède ses droit à Philippe le Bon, le Hainaut est officiellement réunit au duché de Bourgogne. Les territoires du Nord prennent le nom de Pays-Bas Bourguignons, capitale Bruxelles
  • 1434 elle se retire dans ses terres de Zeelande, épouse Frank van Borssels, un noble local
  • 1436 elle meurt de la Tuberculose
1401

Dirk BOUTS

Dirk BOUTS

# 1415 - 1475

• Né à Harlem en 1415, mort à Louvain en 1475. Peintre officiel de la ville de Louvain en 1468
• Influencé par Jan van Eyck et Rogier van der Weyden
• Primitifs flamands. Peinture religieuses. Maîtrise de la perspective.

1415

Rogier van der Weyden

Rogier van der Weyden

Peintre Primitif flamand
  • Nait à Tournai en 1399/1400
  • Formé au sein de l ‘atelier de Robert Campin
  • 1435 s’installe à Bruxelles et devient peintre officiel de la ville
  • Nombreuses commandes pour les Ducs de Bourgogne
  • 1450 voyage en Italie, Rome et Florence
  • Carrière et atelier prospères, on lui connait une 40 d’œuvres conservées
  • Est également enlumineur
  • Meurt à Bruxelles en 1464, enterré à Sainte-Gudule
1400

Isabelle de Bourbon

Isabelle de Bourbon

# 1437 - 1465
  • Naît en 1437, fille d’Agnès de Bourgogne (sœur de Philippe le Bon) et de Charles Ier de Bourbon
  • 1454 épouse Charles le Téméraire, à Lille
  • 1457 Ont une unique fille, Marie de Bourgogne
  • 1465 meurt à Anvers de la tuberculose
1437

Hans Memling

Hans Memling

# 1435 - 1494
  • Naît à Seligenstast, près de Mayence, dans le Saint-Empire Germanique, entre 1435 et 1440
  • Ses parents meurent vers 1450, sans doutes lors d’une épidémie de peste, Memling quitte sa région natale pour Cologne
  • Il s’installe à Bruxelles où il travaille dans l’atelier de van der Weyden qui influence fortement sa peinture. On ne connait pas son statut exact dans l’atelier, sans doutes assistant
  • 1464, après la mort de van der Weyden, Memling ouvre son atelier à Bruges
  • Épouse Anna de Valkenaere, ils ont 3 enfants
  • Proche de la cour de Bourgogne, il acquiert une renommée internationale et reçoit des commandes de nobles étrangers, notamment italiens
1435

Charles le Téméraire

Charles le Téméraire

# 1433 - 1477
  • Nait à Dijon en 1433, il est le 3ème fils d’Isabelle du Portugal et de Philippe le Bon, mais les 2 ainés meurent en bas-âge.
  • En 1440, alors qu’il n’a que 7 ans, il épouse Catherine de France, fille de Charles VII âgée de 12 ans. Mais elle meurt 6 ans plus tard.
  • Dès 1452, alors que son règne encore, il participe activement à la répression d’un soulèvement à Gand. Il dirige aussi la Ligue du Bien Public, association de nobles s’opposant au roi de France Louis XI. Il l’affrontent en 1465 à la bataille de Monthéry mais elle se termine sans vainqueur. Par le traité de Conflans, il récupère néanmoins les villes de la Somme et le comté de Boulogne.
  • 1454, il épouse Isabelle de Bourbon, sa cousine, fille de Charles de Bourbon et Agnès de Bourgogne, sœur de Philippe le Bon. Il ont un seul enfant en 1457: Marie de Bourgogne. Isabelle meurt en 1465.
  • 1466, révolte de Dinant. La révolte est matée et la ville mise à sac par Charles. Liège qui tentait également de se soulever doit se soumettre.
  • 1467, Philippe le Bon meurt et Charles hérite de tous ses titres. Il crée une puissante armée de métier, complétée de nombreux mercenaires. Son but est de garder l’indépendance face à la France, maintenir son alliance avec l’Angleterre et étendre son territoire en joignant les deux parties des états de Bourgogne.
  • 1468, craignant un débarquement anglais, Louis XI sollicite une entrevue avec Charles quia lieu à Péronne. Pendant les négociations, Liège se soulève, encouragée par des français. Charles furieux bloque Louis dans la ville et le contraint à signer un accord de paix favorable aux bourguignons et à l’accompagner dans la marche sur Liège. La ville est reprise, pillée et incendiée en représailles.
  • En 1468 il épouse Marguerite d’York, sœur du roi Edouard IV d’Angleterre. Ils n’auront pas d’enfant mais elle élèvera la jeune Marie d Bourgogne comme sa fille.
  • Les années suivantes sont marquées par une suite continue de conflits avec Louis XI. Il méprise par ailleurs les villes et bourgeois de ses Etats, reniant leurs privilèges. En 1475 l’assemblée des provinces réunie à Bruges réfuse de lui accorder une aide financière
  • 1475, l’Angleterre et la France signent le traité de Picquigny, l’Angleterre retire ses troupes du continent, laissant Charles sans allié. Il ne renonce pas pour autant et marche sur Nancy qu’il prend le 30 novembre.
  • 1476, révolte des confédérés suisses, il quitte Nacy pour les affronté mais subit une lourde défaite. Entretemps, Nancy est reprise par le duc de Lorraine. Charles met le siège devant la ville mais en infériorité numériques ses troupes sont anéanties et il meurt dans la bataille, le 5 janvier 1477.
1433

Hugo van der Goes

Hugo van der Goes

# 1440 - 1482
  • Naît vers 1440 à Gand
  • 1467 il est reçut maître à la guilde des peintres de Gand
  • Sans doutes formation ailleurs que Gand, peut-être Dirk Bouts, mais pas de preuves
  • 1468 participe à la décoration des fêtes de mariage de Charles le Téméraire et Marguerite d’York
  • Nombreuses commandes de la cour de Bourgogne et de la bourgeoisie flamande
  • 1474 doyen de la guilde
  • 1475 exécute un imposant triptyque pour le banquier italien Portinari, envoyé à Florence en 1483
  • 1477 alors qu’il est au sommet de sa gloire, il abandonne la vie publique pour se retire à l’abbaye du Rouge Cloitre à Auderghem. Il continue à y peindre mais sa santé mentale se déteriore. Il meurt à l’abbaye en 1482
  • Pas d’œuvres signées, attribution difficile sauf pour le triptyque Portinari
  • Caractérisé par des personnages aux visages expressifs, un palette de couleurs spécifique
1440

Jérôme BOSCH

Jérôme BOSCH

# 1450 - 1516
  • nait vers1450 à Bois-le-Duc aux Pays-Bas dans une famille de peintres et enlumineurs
  • membre de la confrérie Notre-Dame, association religieuse dont il est le peintre officiel
  • Peint aussi pour la cours du duc de Bourgogne Philippe le Beau
  • Meurt sans descendance en 1516
1450

Marie de Bourgogne

Marie de Bourgogne

# 1457 - 1482
  • Naît à Bruxelles le 13 février 1457, unique enfant de Charles le Téméraire et Isabelle de Bourbon. Elle passe sont enfance au château du Quesnoy puis à Gand
  • 1465, elle perd sa mère et deux ans plus tard son grand-père Philippe le Bon. Charles l’emmène dans sa tournée inaugurale et l’initie à la vie publique. Sa belle-mère Marguerite d’York, sans enfant, prend soin d’elle comme une mère. Plusieurs projets de mariage échouent. Charles propose sa main à Maximilien, le fils de l’empereur germanique Frédéric III en échange d’un titre de roi des romains, mais celui-ci refuse.
  • 1477 Charles meurt à Nancy et Marie se retrouve seule face à son puissant voisin français qui convoite ses états et un peuple en colère contre son défunt père. La situation économique est difficile. Marie convoque les états généraux et leur accorde une nouvelle charte, le Grand Privilège, qui rétablit les droits des villes.
  • Le 21 avril 1477 elle épouse Maximilien Ier de Habsbourg, réalisant l’alliance convoitée par son père. Le mariage est célébré en été et Maximilien sécurise les territoires bourguignons que Louis XI essaye de reprendre
  • Ils ont 3 enfants dont deux survivent: en 1478 Philippe, futur Philippe le Beau et en 1480 Marguerite de Habsbourg
  • 1482, Marie meurt accidentellement des suites d’une chute de cheval.
1457

Maximilien d’Autriche

Maximilien d’Autriche

Empereur du Saint-Empire de 1508 à 1519
  • Nait en 1459 à Wiener Neustadt en Autriche, fils de Aliénor du Portugal et Frédéric III, empereur du Saint Empire
  • 1477 épouse Marie de Bourgogne, Naissance de Philippe en 1478 et Marguerite en 1480
  • 1482 décès de Marie de Bourgogne. Par testament, elle désigne ses enfants Philippe et Marguerite héritiers de ses titres. Maximilien est leur tuteur et régent jusqu’à la majorité de Philippe
  • 1482 – 1492 guerre civile dans les Pays-Bas. Opposition entre Maximilien et les villes flamandes qui veulent la paix avec la France et exigent un conseil de régence pour le jeune Philippe
  • Marguerite est promise au Dauphin de France, le futur Charles VIII
  • 1488 Maximilien est fait prisonnier à Bruges. Il accepte les privilèges des villes de Flandres mais se rétracte sitôt libéré.
  • 1493 l’empereur Frédéric III meurt, Maximilien lui succède et intronise son fils Philippe dans les Pays-Bas
1459

Philippe le Beau

Philippe le Beau

# 1478 - 1506
  • Nait à Bruges en 1478, fils de Marie de Bourgogne et Maximilien d’Autriche, frère de Marguerite d’Autriche
  • 1482, il a 4 ans quand sa mère Marie meurt des suites d’un accident de cheval
  • 1496, il épouse Jeanne de Castille, fille et héritière de Isabelle de Castille et Ferdinand d’Aragon
  • 1504, à la mort d’Isabelle de Castille Philippe et Isabelle hérite du royaume de Castille
  • 1506, Philippe meurt à Burgos, probablement de la fièvre typhoïde. Jeanne sombre dans la folie et laisse sa belle-sœur Marguerite élever leurs 6 enfants
1478

Jeanne Iere de Castille dite Jeanne la Folle

Jeanne Iere de Castille dite Jeanne la Folle

Reine de Castille de 1504 à 1505, mère de Charles Quint
  • Naît à Tolède en 1479, fille d’Isabelle la Catholique de Castille et Ferdinand d’Aragon
  • 1497 épouse Philippe le Beau. En 10 ans de mariage, ont 6 enfants dont Charles qui naît en 1500, futur Charles Quint. Très éprise de son mari mais il est terriblement volage et infidèle et elle en conçoit une grand jalousie.
  • 1504 sa mère Isabelle meurt et fait d’elle son héritière pour la Castille au détriment de son mari Ferdinand qui fera tout pour éloigner Jeanne de la couronne et l’empêcher de régner. Il la fait déclarer hérétique et folle et la fait enfermer
  • 1516 à la mort de Ferdinand, Jeanne devient reine d’Aragon mais Charles Quint reprend le gouvernement du royaume et se déclare roi quelques mois plus tard, convaincu opportunément de la folie de sa mère
  • Elle passe le reste de sa vie enfermée à Tordersillas ou elle meurt en 1555
1479

Marguerite d’Autriche

Marguerite d’Autriche

Régente des Pays-Bas de 1507 à 1530
  • Nait à Bruxelles en 1480, fille de Marie de Bourgogne et de Maximilien d’Autriche
  • 1482 sa mère Marie meurt des suites d’une chute de cheval. Dans les négociations entre son père Maximilien et Louis XI de France, elle est promise au Dauphin Charles (traité d’Arras)
  • 1483 elle rejoint la cour de France à Amboise où son mariage est célébré. Elle est élevée en “petite reine” à la cour avec la jeune Louise de Savoie, future mère de François Ier
  • 1491 suite aux différents entre Maximilien et Charles VIII, ce dernier répudie Marguerite et épouse Anne de Bretagne. Marguerite rentre aux Pays-Bas en 93, elle a 13 ans.
  • 1496 son père tente une approche avec l’Espagne afin de contrer la France, il négocie 2 mariages, son fils Philippe avec Jeanne de Castille et Marguerite avec Jean d’Aragon. Le mariage a lieu en 1497 mais Jean de santé fragile meurt 6 mois plus tard. Marguerite est enceinte mais accouche d’un enfant mort-né. Elle rentre à Bruxelles en 1500, veuve, elle a 20 ans
  • 1501 elle épouse Philibert II duc de Savoie, dont elle s’éprend. Ils vivent 3 ans de mariage heureux mais en 1504 Philibert meurt des suites ‘un accident de chasse. Marguerite se retrouve à nouveau veuve, et sans enfants. Elle refuse d’encore se marier et portera le deuil de son mari pour le reste de sa vie
  • 1506 la mort de son frère Philippe la rappelle aux Pays-Bas. Sa belle sœur Jeanne ne peut s’occuper de ses enfants car déclarée folle par son père Ferdinand et Marguerite prend leur éducation en charge, notamment du jeune Charles, futur Charles Quint. Elle est  nommée gouvernante des Pays-Bas par son père, plus occupé par la gestion de l’Empire. Elle établit sa cour à Malines, mécène, grande amatrice d’art, elle rassemble nombreux artistes, peintres, écrivains
  • 1515 son neveu Charles est émancipé, il obtient la couronne impériale en 1519
  • 1529 elle intervient dans le conflit entre Charles Quint et François premier grâce à son amitié avec Louis de Savoie (Paix des Dames)
  • 1530 elle meurt de la gangrène suite à une blessure au pied
1480

Pieter BRUEGEL l’Ancien

Pieter BRUEGEL l’Ancien

# v. 1525 - 1569
  • né entre 1525 et 1530 près de Breda, dans un village appelé Bruegel (Brogel?) dont il garda le nom
  • voyage en Italie vers 1552
  • Entre 1555 et 1563, établi à Anvers. Y travaille pour Jérôme Cock (marchand d’estampes). Ami de nombreux artistes et érudits humanistes
  • S’établit à Bruxelles (Rue Haute) en 1562, ou il épouse Mayken Coecke en 1563
  • Ses enfants naissent en 1564 et 1567 en pleine rébellion politique (exécution des contes d’Egmont et de Horne)
  • Meurt en 1569, enseveli à Notre-Dame de la Chapelle au Sablon
1525

Philippe II d’Espagne

Philippe II d’Espagne

# 1527 - 1598
  • Naît à Valladolid le 15 mai 1527
  • fils de Charles Quint et d’Isabelle du Portugal
  • 1556 abdication de CQ, Philippe devient roi d’Espagne, de Naples et Sicile, des Pays-Bas
  • Fervent défenseur du catholicisme, notamment dans les guerres de religion françaises
  • 1581 indépendance des Provinces des Pays-Bas
  • 1571 victoire à la bataille de Lépante contre les Ottomans
  • 1588 défaite de l’invincible Armada contre l’Angleterre
  • Epouse Marie de Portugal (1543) Marie Tudor d’Angleterre (1554), Elisabeth de Valois (fille de François II et Catherine de Medicis) (1559) et Anne d’Autriche (1570)
1527

Isabelle d’Espagne

Isabelle d’Espagne

Souveraine des Pays-Bas espagnols de 1598 à 1633
  • Fille de Philippe II d’Espagne et d’Elisabeth de France
  • née en 1566 à Ségovie
  • 1598 épouse son cousin l’archiduc Albert, fils de l’empereur Maximilien II
  • reçoit en dot les Flandres, Pays-Bas Méridionaux restés espagnols après la scission des provinces du Nord
  • à la mort de son époux en 1621, les provinces reviennent à la couronne d’Espagne, mais elle reste gouvernante générale jusqu’à sa mort en 1633
1566

Pierre Paul Rubens

Pierre Paul Rubens

Peintre baroque des Pays-Bas espagnols
  • nait en 1577 à Siegen dans le Saint Empire Germanique
  • originaires d’Anvers, ses parents avaient fui les persécutions de protestants
  • ayant abjuré le protestantisme, il rentre avec sa mère à Anvers après le décès de son père
  • 1589 à 1598 placé en apprentissage chez plusieurs peintres
  • 1600 à 1608 séjourne en Italie
  • 1609, nommé peintre officiel de la cour d’Albert & Isabelle
  • 1609 épouse Isabella Brant, fille d’un humaniste anversois
  • 1621 il réalise deux grand cycles allégoriques pour Marie de Médicis à la gloire de Henri IV
  • 1627 carrière diplomatique active, tente de ramener la paix entre les pays-bas espagnols et les provinces unies
  • 1630, sa première épouse étant morte de la peste en 1626, il épouse Hélène Fourment
  • 1640 malade de la goutte, décède à Anvers
1577

Philippe IV d’Espagne

Philippe IV d’Espagne

Roi d'Espagne et des Pays-Bas espagnols de 1621 à 1665
  • né à Valladolid en 1605
  • fils de Philippe III d’Espagne et de Marguerite d’Autriche-Styrie, petit-fils de Philippe II
  • 1621, à la mort de son père, devient roi des Espagnes et souverain des Pays-Bas
  • déclin de l’empire espagnol, guerres contre la France et révolte au Portugal
  • mécène, protège artistes notamment Velasquez
  • meurt en 1665. Son fils Charles II lui succède
1605

Michaelina WAUTIER

Michaelina WAUTIER

Peintre belge
  • née à Mons en 1617, son frère Charles Wautier est peintre également
  • principaux sujets sont l’histoire, la religion et la mythologie
  • malgré un reconnaissance et notoriété de son vivant, son œuvre tombe dans l’oubli après sa mort
1617

Lucas Achtschellinck

Lucas Achtschellinck

Peintre belge
  • Peintre paysagiste, né à Bruxelles en 1626, mort à Bruxelles en 1699
  • Elève de Peter Van der Borcht, accède à la maîtrise en 1657 probablement après un voyage à l’étranger (Italie?)
  • Associé à Louis de Vadder et Jacques d’Artois comme peintres de la forêt de Soignes.
  • Style nerveux, jeux de lumière et forts contrastes, grands arbres aux formes baroques.
1626

Charles II d’Espagne

Charles II d’Espagne

Roi d'Espagne et des Pays-Bas espagnols de 1665 à 1700
  • né à Madrid en 1661, fils de Philippe IV d’Espagne et de Marie-Anne d’Autriche
  • succède à son père alors qu’il n’a que 3 ans, sa mère assure la régence
  • de santé fragile, il n’a pas de descendance
  • Il désigne Philippe d’Anjou, (petit-fils de sa sœur ainée Marie-Thérèse d’Autriche et de Louis XIV)  comme successeur ce qui déclenche la guerre de succession d’Espagne et met fin au règne de la maison Habsbourg en Espagne
1661

Emile CLAUS

Emile CLAUS

# 1849 - 1924
  • Naissance à Vive-Saint-Eloi, au bord de la Lys le 27 septembre 1849. Famille de commerçants ruraux, 16 enfants
  • A 20 ans, s’inscrit à l’académie des art d’Anvers et se consacre à la peinture
  • Voyage en Afrique du Nord d’où il revient avec une palette de couleur pleine de lumière
  • 1882 s’installe à Astene, près de Laethem Saint Martin
  • “C’est là qu’il tirera le soleil en bouteille” – James Ensor
  • 1886 épouse Charlotte Dufaux
  • 1889 loue un appartement à Paris ou il passera les hivers. Y côtoie les peintres impressionnistes et change son style de peinture. Naturalisme réaliste vers impressionniste
  • 1895 rencontre Jenny Montigny, élève dans son atelier d’Astene. Il entretiennent une relation amoureuse qui durera jusqu’à la mort de Claus
  • 1904 fonde le cercle “vie et lumière” dont James Ensor et Jenny Montigny feront partie
  • 1905 grande exposition à Bruxelles
  • 1914-18 réfugié à Londres
  • Meurt le 14 juin 1924 à Astene
1849

Groupe des XX

Groupe des XX

# 1883 - 1894

• Cercle artistique d’avant-garde belge, fondé en 1883 par Octave Maus (avocat, écrivain, critique d’art)
• Le but est d’organiser des expositions annuelles ou les membres exposent 6 de leurs oeuvres ainsi que l’une de celle de peintres invités. La première expo ouvre le 2 février 1884 au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles
• Les membres fondateurs sont  Achille Chainaye, Frantz Charlet, Jean Delvin, Paul Du Bois, James Ensor, Willy Finch, Charles Goethals, Fernand Khnopff, Jef Lambeaux, Périclès Pantazis, Darío de Regoyos, Willy Schlobach Frans Simons, Gustave Vanaise, Théo Van Rysselberghe, Guillaume Van Strydonck, Piet Verhaert, Théodore Verstraete, Guillaume Vogels et Rodolphe Wytsman. Anna Boch et Félicien Rops rejoignent en 1886
• Le groupe est dissolu en 1994. La libre Esthétique lui succède

1883

Louise DE HEM

Louise DE HEM

# 1866 - 1922
  • Née à Ypres, le 10 décembre 1866
  • Formée par son beau-frère Théodore Cériez, qui avait épousé sa soeur Hélène en 1876
  • 1887-1891 formation à Paris, à l’académie Julian, académie privée ouverte aux femmes ou elle eut dessiner suivant des modèles vivants et parfois des nus, ce qui est encore interdit aux femmes en Belgique
  • Rencontre à Paris de nombreux peintres belges dont Alfred Stevens qui encourage ses dessins au pastel
  • Succès comme portraitiste
  • 1904 médaille d’or au salon de Paris avec “La poupée japonaise”
  • 1891 retourne à Ypres à l’atelier de Cériez. A sa mort en 1904 s’installe dans son propre atelier à Forest (maison atelier art déco
  • 1900 est la seule belge à exposer à la Women’s exhibition de Londres et en 1902 elle devient membre de la Women’s International Club
  • 1908 épouse l’ingénieur Frédéric Lebbe
  • 1911 faite chevalier de l’ordre de Léopold
  • 1922 décède à Forest le 22 novembre
  • Nombreuses toiles léguées par sa sœur au musée d’Ypres
1866

Jenny MONTIGNY

Jenny MONTIGNY

# 1875 - 1937

Née 8 décembre 1875 à Gand, Jeanne Montigny dans une famille bourgeoise
Père (Louis Karel August ‘Jules’ Montigny) homme public, avocat, échevin, professeur à l’université de Gand. Indifférent à l’art “de kunsten laten me helemaal koud”
Mère (Joanna Helena Mair) anglaise

A 17 ans, décide de se tourner vers l’art
Voir “de ijsvogels” d’Emile Claus au musée des Beaux-Arts de Gand et en tombe amoureuse. Décide d’aller suivre des cours privés dans l’atelier de Emile Claus à Astene près de Deinze

Eté 1893 suit des cours en plein air chez Claus avec nombreuses autres jeunes artistes féminines. Robeyns, Germonprez, Fischer, Monks
Débute une relation amoureuse avec Claus de 26 ans son ainé et marié. Qui durera jusqu’à la mort de celui-ci en 1924

1902 Claus peint son portrait. Elle fait ses débuts au salon de Gand, puis l’année suivant à Paris.

1904 déménage à Deurle, près de Lathem Saint Martin, villa Rustoord. Son jeune frère la rejoint

Participe activement à l’association de peintre luministes “vie et lumière” dont fait aussi partie Claus, Ensor et Anna Boch. Expose régulièrement aux salon triennaux de Bruxelles, Anvers et Gand. Son travail est reconnu

1914 au début de la guerre, suit Claus qui s’installe  à Londres avec sa famille.
Participe au Womens International Art Club, expose dans plusieurs galeries. Réalise des eaux-fortes et gravures

Après guerre sa situation est plus compliquée et elle doit vendre sa villa pour une habitation plus modeste à Deurle. Elle s’établit près de l’école Saint-Joseph dont les enfants seront un thème important de sa peinture

1924 Emile Claus décède

Sa situation financière est de plus en plus difficile, son travail est moins apprécié, elle vend moins et doit compter sur le support de sa sœur et ses amis

1937 décède le 31 octobre à Deurle. Tombe dans l’oubli
Sa peinture est redécouverte en 1987 lors d’une expo à Deurle et Deinze.
Fait l’objet d’une rétrospective au Musée Pissarro de Pontoise en 1995

Art & Histoire belge

Basic Posts

1875

René MAGRITTE

René MAGRITTE

Peintre surréaliste belge (1898-1967)
  • nait en 1898 à Lessines. Il est fortement marqué par le suicide de sa mère en 1912
  • il arrêt ses études en 1915 et s’installe à Bruxelles ou il suit comme auditeur libre les cours de l’académie des Beaux-Arts
  • épouse Georgette, une amie d’enfance, en 1922
  • découvre le surréalisme au sein du groupe Correspondance en 1926
  • Déménage à Paris en 1927 ou il côtoie Dali, Eluard, Ernst
  • Se dispute avec André Breton, et rentre en Belgique en 29 ou il trouve un emploi dans la publicité
  • meurt en 67 des suites d’un cancer
1898

Les compagnons de la peur

Les compagnons de la peur

# 1942

René MAGRITTE, les compagnons de la peur, 1942 @ Bruxelles, Musées Royaux des Beaux-Arts

Inspiré du titre d’un roman policier américain de Rex Stout, publié en 1935 et mettant en scène le détective Nero Wolfe et son assistant Archie Goodwin.

1942

Type

Type
  • Personnalité (36)
  • Art (10)

Epoque

Epoque
  • Tous
  • Belgique (148)
  • XVe (50)
  • XVIe (21)
  • XIXe (19)
  • XVIIe (17)
  • XXe (17)
  • Artiste (16)
  • XIVe (7)
  • antiquité (5)
  • Ve (4)

Related posts