Moyen-Age II

Mathilde de Flandres

1051
Reine d'Angleterre
  • Fille de Baudouin V, comte de Flandres
  • 1050, elle épouse Guillaume, duc de Normandie, à Rouen, capitale du duché
  • Elle règne sur le duché pendant la conquête de l’Angleterre par Guillaume
  • 1068 couronnée reine d’Angleterre à Westminster
  • Crée et soutien de nombreuses abbayes
  • La tapisserie de Bayeux, aussi appelée Tapisserie de la reine Mathilde lui a été autrefois attribuée

Guillaume le conquérant

1066
Roi d'Angleterre de 1066 à 1087
  • Guillaume le Conquérant, successivement connu sous les noms de Guillaume le Bâtard, Guillaume II de Normandie, Guillaume le Conquérant et enfin Guillaume Ier, roi d’Angleterre, fils illégitime de Herleva (ou ” Arlette “) et de Robert le Magnifique
  • nait à Falaise, Normandie. Il appartient à la sixième génération des ducs de Normandie depuis Rollon.

Tapisserie de Bayeux

1066
  • La tapisserie de Bayeux, aussi connue sous le nom de tapisserie de la reine Mathilde, semble avoir été commandée par Odon de Bayeux, demi-frère de Guillaume le Conquérant.
  • Elle décrit les faits relatifs à la conquête de l’Angleterre en 1066. Elle détaille les événements clés de cette conquête, notamment la bataille de Hastings. Il faut toutefois noter que près de la moitié des images relatent des faits antérieurs à l’invasion elle-même. Bien que très favorable à Guillaume le Conquérant, la tapisserie de Bayeux a une valeur documentaire inestimable pour la connaissance du Xie siècle normand et anglais : elle nous renseigne sur les vêtements, les châteaux, les navires, les conditions de vie de cette époque par ailleurs assez obscure.

Guillaume II, dit le Roux

1087
Roi d'Angleterre de 1087 à 1100
  • Guillaume II d’Angleterre, dit Guillaume le Roux (1060 – 1100) est le second fils de Guillaume le Conquérant et de Mathilde de Flandre.
  • Pendant son règne, il dut faire face à plusieurs révoltes de la noblesse.
  • Guillaume le Roux fut tué d’une flèche en plein cœur le 2 août 1100 lors d’une partie de chasse dans la forêt New Forest, (comté d’Hampshire en Angleterre). Les circonstances de sa mort restent incertaines.

Godefroy de Bouillon

1058
duc de Basse-Lotharingie
  • Neveu de Godefroid le bossu (1058-1100) duc de Basse-Lotharingie de 1089 à 1096.
  • Nait en 1058. Education à la chevalerie par son oncle Godefroid le Bossu au château de Bouillon
  • A la mort de son oncle, l’empereur de Germanie lui refuse le titre de Basse-Lotharingie. Il défend Henri IV dans la querelle des investitures qui l’oppose au pape Grégoire VII. Suite à ce soutien, il est finalement reconnu comme duc de Basse-Lotharingie
  • 1095 le nouveau pape Urbain II appelle à la croisade pour libérer Jérusalem. Godefroid répond à l’appel et pour financer le voyage hypothèque le château de Bouillon au Prince-Évêque de Liège
  • Départ pour la croisade en 1096
  • 1099 prise de Jérusalem. La couronne de roi de Jérusalem lui est proposée mais il refuse, préférant prendre le titre d’Avoué du Saint-Sépulcre
  • Il meurt en 1100 au retour d’une expédition contre le sultan de Damas. Son frère cadet Baudoin de Boulogne lui succède

Henry Ier, dit Beauclerc

1068
Roi d'Angleterre de 1100 à 1135
  • Naît en 1068, plus jeune fils de Guillaume le Conquérant, dit Beauclerc, à cause de ses intérêts d’études
  • Il succéda à son frère, Guillaume le Roux. Il était aussi connu comme Lion de Justice
  • Son règne est connu pour les limitations des pouvoirs de la couronne, ses améliorations dans les rouages du gouvernement, sa réunification des territoires de son père, et sa décision controversée de choisir sa fille comme héritière
  • Laissé sans héritier mâle, Henri prit en effet la décision sans précédent de faire prêter par ses barons le serment d’accepter sa fille Mathilde l’Emperesse, veuve de l’empereur germanique Henri V comme son héritière
  • Henri mourut d’empoisonnement alimentaire, en décembre 1135
  • Bien que les barons d’Henri aient juré allégeance à sa fille comme reine, ses frasques sexuelles et son remariage avec un Angevin, Geoffroi le Bel, comte d’Anjou, un ennemi des Normands, permirent à un neveu d’Henri, Étienne de Blois, de venir en Angleterre et de réclamer le trône avec le support populaire.. La lutte entre l’Emperesse et Étienne provoqua une longue guerre civile connue comme l’Anarchie et Etienne Ier perdit son fils unique. La dispute fut finalement réglée par Etienne qui prit Henri II, le fils de l’impératrice et du comte d’Anjou, comme héritier en 1153.

Roger II de Sicile

1095
# 1095 - 1154

• fils de Roger de Hauteville, aventurier normand conquérant de la Sicile
• 1er roi de Sicile, unifie les conquêtes normandes du Sud de l’Italie sous une seule couronne. Le royaume s’étend jusqu’au nord de Naples
• expéditions en Afrique du Nord et en Orient
• favorise le brassage culturel entre chrétiens et musulmans. Promoteur des art, des lettres et des sciences, s’entoure de nombreux érudits, dont Al-Idrissi qui réalise pour lui sa mappemonde en argent.

Henry II Plantagenêt

1133
Roi d'Angleterre

• naît en 1133
• fils de Geoffroy V d’Anjou et de Mathilde Emperesse (fille de Henri Ier d’Angleterre)
• épouse Aliénor d’Aquitaine en 1152 qui lui apporte ses possessions en France. Ils ont 8 enfants dont Richard I et Jean sans Terre
• s’oppose à Etienne de Blois pour reconquérir le trône d’Angleterre. Ce dernier le reconnait comme héritier au terme d’une guerre civile
• 1154, à la mort d’Etienne, Henri accède au trône d’Angleterre
• s’oppose à l’église d’Angleterre et Thomas Beckett, archevêque de Cantorbéry à propos du jugement de ecclésiastiques
• la fin de son règne est marquée par les conflits avec ses enfants au sujet de sa succession. Meurt en 1189 à Chinon

 

Hadewijch d’Anvers

1200
# v. 1200 - 1260
  • Béguine, poétesse mystique du Brabant
  • Ecrits abondants datant d’environ 1240, écrits en prose, poèmes, correspondance
  • Peu de choses connues sur sa vie, sans doutes d’un milieu privilégié du Brabant
  • Adepte de l’Imitation du Christ, dans la pauvreté
  • Mysticisme non intellectuel mais plus affectif, se réalisant à travers la “Minne” amour de dieu et de son prochain, transposition religieuse de l’amour courtois

Invasions mongoles

1237
  • 1237 – 42 : Batoukhan, petit fils de Gengis Khan, ravage le territoire et détruit les principales villes sauf Novgorod
  • Les mongols ne s’installent pas mais exigent des tribus. Ils fondent leur état au sud de la Volga (la Horde d’Or)
  • En parallèle, à l’ouest, Novgorod est menacée par les Suédois.
  • 1240 : Victoire d’Alexandre (dit NIEVSKI) sur la Néva. Il doit aussi repousser les chevalier teutoniques et les ordres livoniens
  • XIVe. Moscou acquiert la suprématie sur les principautés voisines, soutenue par l’église, donc le métropolite (archevêque orthodoxe) s’établit à Moscou
  • 1380 : Dimitri DONSKOÏ (1362-1389) vains les Mongols à Koulikovo

Marco Polo

1271
Marchand vénitien (1254-1324)
  • Naissance le 15 septembre 1254 dans la République de Venise. Son père Nicolo Polo est un riche marchand
  • 1260 – 1269 Son père et son Oncle partent pour Constantinople, puis entament un long périple à travers l’Asie à la recherche de débouchées commerciales.
  • 1271 Marco quitte Venise avec son père et son Oncle, en tant que commerçant et ambassadeur. Ils mettent 3 ans à rejoindre la cour de Kubilai Khan, dans laquelle Marco Polo occupe plusieurs fonctions de représentation
  • 1295 Marco Polo et ses parents rentrent à Venise
  • 1296 Guerre entre Venise et Gène. Marco Polo est fait prisonnier. Passe trois ans en prison pendant lesquelles il fait mettre son récit de voyage par écrit par l’écrivain Rustichello de Pise, compagnon de cellule.
  • 1299 Marco Polo est libéré et rentre à Venise. Epouse Donata Badoer. Termine sa vie comme commerçant prospère.
  • 1324 Meurt le 8 janvier, des suite d’une maladie. Est enterré à l’Eglise San Lorenzo mais sa tombe a disparu.

Heilwige Bloemart, dite Bloemardine

1270
Béguine de Bruxelles (1270 - 1335)
  • Béguine de Bruxelles, adepte du Libre-Esprit dans la lignée de Hadewijch d’Anvers et Marguerite Porere
  • Fille de Wihelmus Bloemart, membre des Lignages de Bruxelles et bourgmestre en 1282
  • Protégée par sa famille mais aurait fait l’objet de virulentes critiques de son contemporain Jan van Ruusbroeck, chapelain de Sainte Gudule
  • Le conflit est rapporté pat Henricus Pomerius au XVème siècle qui a fait de Jan van Ruusbroeck le fervent défenseur la vrai foi contre l’hérésie des Béguines. Cette version est à l’origine de la statue de Sainte Gudule ou l’on voit van Ruusbroeck écraser la tête de Bloemardine.
  • Dans les années 70, Bloemardine a été proclamée la première féministe de Bruxelles par un mouvement de femmes bruxelloises