Moyen-Age III

Edouard III

1312
Roi d'Angleterre de 1327 à 1377
  • Edouard III, fils d’Edouard II et de Isabelle de France.
  • A 18 ans (1327) , il prend sa place à la tête du gouvernement et punit les meurtriers de son père. En tant que petit-fils de Philippe le Bel par sa mère, il revendique ensuite le trône de France, alors sans héritier mâle direct. Cette succession déclenchera la guerre de Cent Ans. Génie militaire, ses batailles contre les français (Crécy, Poitiers) lui valent cette réputation.
  • Son fils ainé, Edouard Prince de Galle, dit le Prince Noir, décède avant lui. C’est donc son petit-fils qui sera amené à lui succéder. Parmi ses autres enfants, Jean de Gand, duc de Lancastre et Edmund de Langley, duc de York, dont la descendance entrera en conflit lors de la guerre des Deux Roses.

Philippe Le Hardi

1342
Duc de Bourgogne de 1363 à 1404
  • 1342 – Philippe II de Bourgogne nait à Pontoise. 4ème et dernier fils de Jean II le Bon, roi de France et Bonne de Luxembourg
  • 1356 – Doit son surnom de Hardi à la bravoure dont il a fait preuve à la bataille de Poitiers (défaite française de la Guerre de Cent ans, 1356)
  • 1363 – A sa majorité, reçoit le duché de Bourgogne
  • 1369 – Epouse Marguerite III de Flandres à Saint-Bavon à Gand. Devient maître des comtés de Flandres, Artois, Rethel et Nevers
  • 1370, prend les titres de « duc de Bourgogne, comte de Flandre et d’Artois, comte palatin de Bourgogne, comte de Nevers, de Rethel, d’Étampes, de Gien, de Charolais, seigneur de Salins et de Malines »
  • Amateur d’art et d’architecture, mécène mais aussi homme politique prudent et avisé.  Jette les bases de l’Etat Bourguignon qui se dressera en rival du Royaume de France
  • Pratique une politique matrimoniale active pour les enfants qu’il a avec avec Marguerite de Male
  • 1404 – se rend à Bruxelles pour recevoir le gouvernement du duché de Brabant. Y tombe malade (sans doutes grippe infectieuse) et meurt à Hal sur la route de retour en Flandres le 24 avril

Richard II

1377
Roi d'Angleterre de 1377 - 1398

• Richard II, fils du Prince Noir, né en 1367 à Bordeaux ou résident ses parents en tant que prince et princesse d’Aquitaine, il a dix ans lorsqu’il succède à son grand-père.
• Des révoltes paysannes (1388) marquent le début de son règne.
• En 1399, il est renversé par Henri IV, fils de son oncle Jean de Gand qui lui succède sur le trône
• Il meurt, probablement assassiné, sans descendance.

Marguerite de Flandres

1350
Epouse de Philippe le Hardi
  • Née en 1350, seule héritière de Louis de Male (Louis II de Flandres)
  • Épouse Philippe de Rouvres en 1357 (elle a 7 ans) mais il meurt 4 ans plus tard.
  • Dans la crainte de la voir unit à la couronne d’Angleterre, Charles V (roi de France) la propose à son jeune frère Philippe le Hardi Duc de Bourgogne. En échange de ce mariage, la Flandres récupère aussi les territoires de Lille, Douai et Orchies
  • 1384, à la mort de son père Marguerite et son époux héritent de la Bourgogne, l’Artois, la Flandres, Rethele et Nevers
  • A sa mort et celle de sa tante Jeanne de Brabant, son cadet Antoine de Brabant hérite du Brabant et du Limbourg. Son aîné Jean Ier dit Sans Peur, hérite de la Bourgogne et de la Flandres

Marguerite de Bavière

1363
Epouse de Jean sans Peur
  • Née en 1363, fille d’Albert Ier de Hainaut, duc de Bavière, comte de Hainaut
  • Soeur de Guillaume IV de Hainaut qui épousera Marguerite de Bourgogne
  • 1385 – épouse Jean Sans Peur à Cambrai. Ont ensemble, 7 filles et 1 seul fils, Philippe le Bon

Claus Sluter

1355
Sculpteur des Pays-Bas (1355-1406)
  • Naît à Haarlem, vers 1355
  • Formé à Bruxelles, y est enregistré comme tailleur de pierres en 1379
  • 1383 attaché à la cour de Philippe le Hardi
  • 1385 s’installe à Dijon ou il fait partie de l’équipe de Champmol
  • Son atelier est essentiellement constitué de sculpteurs originaires de Bruxelles et des Flandres
  • 1399 il tombe malade et en 1404 se retire à ‘abbaye Saint-Etienne de Dijon ou il meurt en 1406
  • Son neveu et héritier Claus de Werve reprend et continue son œuvre
  • Son œuvre est caractérisée par l’expressivité nouvelle de ses personnages, physionomie traitée de manière naturaliste

Marguerite de Bourgogne

1374
Soeur de Jean sans Peur
  • née en 1374, fille de Marguerite de Flandres et de Philippe le Hardi
  • 1385 mariée le même jour que son frère Jeans sans Peur, à Guillaume IV de Hainaut
  • Ont une fille et héritière, Jacqueline de Hainaut
  • Guillaume aussi comte de Hollande y passe la majorité de son temps, Marguerite exerce l’autorité en Hainaut. Fortement impliquée dans la vie politique

Henry IV

1367 //
Roi d'Angleterre de 1399 à 1413

Henry IV

1367
Roi d'Angleterre de 1399 à 1413
  • Henry de Bolingbroke naît en 1367, fils de Jean de Gand et de Blanche de Lancastre
  • Exilé par Richard II, il rentre en 1399 pour déposer ce dernier et lui succéder
  • inaugure le règne de la maison de Lancastre

Andreï ROUBLEV

1400
moine et peintre d'icônes russe du XVè
  • né vers 1360
  • moine au monastère Andronikov près de Moscou
  • élève du peintre d’icônes Théophane le Grec
  • la légende raconte qu’il aurait eu les yeux crevés pour avoir osé signer son icône les 3 anges
  • canonisé en 1988, à l’occasion du millénaire de la foi chrétienne en Russie

Jean Sans Peur

1371
Duc de Bourgogne de 1404 à 1419
  • Jean Ier de Bourgogne, dit Jean Sans Peur, né en 1371 à Dijon. Fils ainé de Philippe le Hardi et Marguerite de Flandres
  • 1385 épouse Marguerite de Bavière, fille d’Albert Ier de Hainaut. En même temps sa sœur Marguerite de Bourgogne épouse le fils d’Albert Ier, Guillaume d’Ostrevant
  • 1404 succède à son père comme Duc de Bourgogne. L’année suivant, à la mort de sa mère Marguerite de Flandres, il hérite des titres de comte de Flandres et d’Artois
  • Conflit avec la France: à la mort de Philippe le Hardi, Louis Ier d’Orleans, le frère du roi de France Charles VI (le roi fou) veut prendre le pouvoir. A l’instigation de Jean sans Peur, Louis Ier est assassiné en 1407, ce qui ouvre les hostilités entre Bourguignons et Armagnacs (parti du fils de Louis d’Orleans Charles qui a épousé la fille de Bernard d’Armagnac). Les Anglais profitent de la situation pour soutenir ponctuellement les 2 partis.
  • 1413 – Jean sans Peur soutient la révolte des Cabochiens qui entrainera des massacres à Paris
  • 1415 – Bataille d’Azincourt. Jean sans peur n’intervient pas et laisse Henri V et les Anglais défaire l’armée française
  • 1418 – Paris est aux mains de jean sans Peur et négocie avec les anglais. Mais ses finances sont au plus bas et il tente de négocier une paix favorable avec le Dauphin Charles
  • 1419 – Lors de l’entrevue avec le Dauphin il est assassiné par les hommes de main des Armagnacs

Puits de Moïse

1396 //
Claus SLUTER, Le puits de Moïse @ Ancienne chartreuse de Champmol, Dijon