XIXe

Napoléon Ier

1799
Empereur des français de 1804 à 1814
  • 1769 15 août, naissance à Ajaccio, en Corse. Dans une famille de la petite noblesse
  • 1779 Quitte la Corse pour entrer à l’école militaire. Se spécialise dans l’infanterie
  • 1785 Diplômé Sous-Lieutenant, début sa carrière militaire
  • 1793 Participe au siège de Toulon contre les anglais ou ses compétences stratégiques sont remarqués
  • 1795 Rencontre Joséphine de Beauharnais, qu’il épousera en 1796
  • 1796 Nommé Général de l’armée d’Italie avec laquelle il remporte plusieurs batailles contre les Autrichiens. Bataille du pont de l’Arcole. Rentre en vainqueur et libérateur dans Milan
  • 1798 Campagne d’Egypte, visant à couper aux Britanniques la route des Indes
  • 1799 Après une série de revers, il rentre en France.
    Coup d’Etat du 18 Brumaire (Novembre). Profite de la faiblesse du directoire pour prendre le pouvoir. Fait adopter une nouvelle constitution et est nommé Premier Consul. Met un place un grand nombre de réformes administratives, judiciaires, financières & scolaires
  • 1801 Relance la campagne contre les autrichiens. Paix de Lunéville. En 1802 Paix d’Amiens avec les anglais
  • 1804 Se fait proclamer Empereur après avoir échappé à un attentats, avec la volonté de rendre son pouvoir héréditaire
  • 1805 Autrichiens, russes et suédois organisent une coalition contre Napoléon qui déploie ses armées vers l’Est. Victoire d’Austerlitz (Pologne)
  • 1808 Conflit en Espagne ou il tente de placer son frère sur le trône. Révolte des nationalistes espagnols alliés à l’Eglise et première grande défaite des troupes napoléoniennes
  • 1809 Les Autrichiens tentent de profiter de la situation et attaque l’armée d’Allemagne. Mais l’armée napoléonienne est victorieuse à Wagram. Son empire est à son apogée. Il divorce de Joséphine car n’a pas de descendant
  • 1810 Epouse Marie-Louise, fille de l’empereur d’Autriche François Ier
  • 1812 Napoléon marche sur la Russie qu’il accuse de s’allier aux anglais. Ses troupes entrent victorieusement dans Moscou le 12 septembre. Mais le tsar incendie la ville et l’hiver force les troupes françaises à battre en retraite. L’armée française perd plus de la moitié de ses effectifs
  • 1813 Après plusieurs batailles contre les troupes Russo-prussiennes, l’armée de Napoléon est défaite à Leipzig. Alliance des russes et Prussiens aux anglais et autrichiens qui marchent sur Paris. Napoléon est contraint d’abdiquer et exilé à l’île d’Elbe
  • 1815 Il s’échappe de l’île d’Elbe et rentre en France ou l’armée se range rapidement sous son commandement. Il reprend le pouvoir à Louis XVIII et marche sur les armées coalisée qu’il rencontre à Waterloo. L’armée de Napoléon y est définitivement défaite le 18 juin. Il rentre à Paris et abdique pour la seconde fois. Il est déporté et emprisonné à Sainte-Hélène, territoire Britannique de l’Atlantique sud
  • 1821 Après avoir rédigé ses mémoires, il décède et est inhumé à Sainte-Hélène. Son corps sera rapatrié en France et inhumé aux Invalides par le roi Louis-Philippe en 1840

Emile CLAUS

1849
# 1849 - 1924
  • Naissance à Vive-Saint-Eloi, au bord de la Lys le 27 septembre 1849. Famille de commerçants ruraux, 16 enfants
  • A 20 ans, s’inscrit à l’académie des art d’Anvers et se consacre à la peinture
  • Voyage en Afrique du Nord d’où il revient avec une palette de couleur pleine de lumière
  • 1882 s’installe à Astene, près de Laethem Saint Martin
  • “C’est là qu’il tirera le soleil en bouteille” – James Ensor
  • 1886 épouse Charlotte Dufaux
  • 1889 loue un appartement à Paris ou il passera les hivers. Y côtoie les peintres impressionnistes et change son style de peinture. Naturalisme réaliste vers impressionniste
  • 1895 rencontre Jenny Montigny, élève dans son atelier d’Astene. Il entretiennent une relation amoureuse qui durera jusqu’à la mort de Claus
  • 1904 fonde le cercle “vie et lumière” dont James Ensor et Jenny Montigny feront partie
  • 1905 grande exposition à Bruxelles
  • 1914-18 réfugié à Londres
  • Meurt le 14 juin 1924 à Astene

Groupe des XX

1883
# 1883 - 1894

• Cercle artistique d’avant-garde belge, fondé en 1883 par Octave Maus (avocat, écrivain, critique d’art)
• Le but est d’organiser des expositions annuelles ou les membres exposent 6 de leurs oeuvres ainsi que l’une de celle de peintres invités. La première expo ouvre le 2 février 1884 au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles
• Les membres fondateurs sont  Achille Chainaye, Frantz Charlet, Jean Delvin, Paul Du Bois, James Ensor, Willy Finch, Charles Goethals, Fernand Khnopff, Jef Lambeaux, Périclès Pantazis, Darío de Regoyos, Willy Schlobach Frans Simons, Gustave Vanaise, Théo Van Rysselberghe, Guillaume Van Strydonck, Piet Verhaert, Théodore Verstraete, Guillaume Vogels et Rodolphe Wytsman. Anna Boch et Félicien Rops rejoignent en 1886
• Le groupe est dissolu en 1994. La libre Esthétique lui succède

Louise DE HEM

1866
# 1866 - 1922
  • Née à Ypres, le 10 décembre 1866
  • Formée par son beau-frère Théodore Cériez, qui avait épousé sa soeur Hélène en 1876
  • 1887-1891 formation à Paris, à l’académie Julian, académie privée ouverte aux femmes ou elle eut dessiner suivant des modèles vivants et parfois des nus, ce qui est encore interdit aux femmes en Belgique
  • Rencontre à Paris de nombreux peintres belges dont Alfred Stevens qui encourage ses dessins au pastel
  • Succès comme portraitiste
  • 1904 médaille d’or au salon de Paris avec “La poupée japonaise”
  • 1891 retourne à Ypres à l’atelier de Cériez. A sa mort en 1904 s’installe dans son propre atelier à Forest (maison atelier art déco
  • 1900 est la seule belge à exposer à la Women’s exhibition de Londres et en 1902 elle devient membre de la Women’s International Club
  • 1908 épouse l’ingénieur Frédéric Lebbe
  • 1911 faite chevalier de l’ordre de Léopold
  • 1922 décède à Forest le 22 novembre
  • Nombreuses toiles léguées par sa sœur au musée d’Ypres

Koloman MOSER

1868
# 1868 - 1918

Peintre, illustrateur, créateur mobilier autrichien

  • art nouveau
  • grande influence sur la vie artistique viennoise du début du XXème
  • 1897, co-fondateur de la Sécession
  • Enseigne à l’académie des arts appliqués de Vienne
  • Réalise de nombreux dessins pour mobilier, tissus, objets
  • 1903 réalise l’aménagement de l’exposition Beethoven au Palais de la Sécession
  • Collabore à l’aménagement du Palais Stoclet à Bruxelles
  • A partir de 1907, se consacre principalement à la peinture